Le Travail chamanique en rapport avec la mort

Vision des chamanes


Le rôle de psychopompe occupe une part importante du travail chamanique.

Dans ses voyages d'exploration, le chamane est amené à visiter de nombreuses dimensions et à expérimenter de nombreux états de consciences.

Tout cela le mène à considérer la naissance d'un être comme l'incarnation de l'âme dans le monde physique, puis la mort comme son retour dans le monde de "l'au-delà".

Il a conscience que la personne vient sur terre pour vivre une expérience physique, qu'il y avait une forme de vie avant et qu'il y aura encore quelque chose après.

Au cours de leurs initiations, la plupart des chamanes partent explorer l'univers par le voyage chamanique, dont le monde de "l'au-delà", le lieu où vont les âmes après leur mort terrestre.

Ces voyages leur permettent de ramener des connaissances très importantes basées sur d'intenses expériences, pouvant remettre en question certaines croyances.

 

Cette remise en question permet alors de donner un sens plus profond à la vie, d'une part en se souvenant que celle-ci n'est pas éternelle et d'autre part en donnant une dimension et une ouverture plus profonde à la façon dont nous vivons les événements. Cela peut nous aider à relativiser devant les difficultés et de manière plus large, à comprendre les interactions entre l'homme et l'univers.

 


Intervention des chamanes

Le chamane, par son expérience du monde de l'au-delà peut aider les personnes qui quittent ce monde à vivre ce passage de manière plus consciente. Il peut guider les personnes qui partent. C'est le rôle de psychopompe.

Cela consiste en un travail préparatoire avec la personne par des discussions, des échanges de questions et de réponses, d'être à l'écoute de ce que vit la personne, de ses besoins. Il propose des voyages chamaniques préparatoires pour lui montrer le plus simplement du monde, comment cela se passe.

Dialoguer, rassurer, démystifier. Puis le moment venu, le chamane accompagne le mourant dans son voyage jusqu’aux portes de l'au-delà.

Ce travail permet à la personne d'aborder sa propre mort de manière plus sereine, de considérer les peurs et angoisses que la mort provoque avant le dernier moment, de façon à pouvoir conscientiser et gérer les peurs. Il permet aussi de se préparer c'est à dire de régler tout ce qui doit l'être de manière à partir le cœur plus léger et faciliter le passage de l'âme dans l'autre monde sans difficultés.

Ensuite, le rôle du chamane va être d'aider une personne déjà décédée, qui est bloquée entre notre dimension physique et la dimension de l’au-delà. Pour cela, il s'occupe de ce qui retient cette personne, il lui fournit l'énergie nécessaire à son départ et la guide jusqu'à sa prochaine destination.

Il intervient également auprès des vivants en aidant à faire le deuil.  Il favorise le dialogue, aide à gérer le flot d'émotions, donne des indications sur ce qui se passe dans les plans subtils, etc...